Skip to content

La semaine Dernière A Mes Yeux

May 6, 2016

(29 avril—-6 mai)

Daech continue à frapper dans le sein de Bngladesh.

Un tailleur hindou a été tué par des gens inconnus devant chez lui à Tangail. Daech a revendiqué la tuerie. Comme les blogeurs, les assassins l’a tué à coups de hache. En 2012, chef d’une école coranique et un voisin l’avaient accusé de la diffamation du Prophète. Police l’avait incarcéré . Trois mois plus tard, police l’a relâché. Les personnes inconnues ont laissé un message dans le mur de chez le tailleur. Il lit ‹‹ La Cour t’a mis en libérté en provisoire, mais nous ne te libérerons jamais.››

Une bande de Bangladais a été interpellée par la police singapourienne pour basculer le gouvernement au Bangladesh. Selon un reportage, ils travaillaient dans le bâtiment. Ils appartiennent à un groupe djihadiste ‹‹ Islamic State in Bangladesh››. La police Bangladesh a aussi appréhendé 5 personnes dans l’aéroport de Shahjalal avec l’aide de la police singapourienne. D’après Singapoure, ils ont comploté d’attaquer des cibles au Bangladesh.

Une incendie à Karwanbazar ne laisse que les quatres murs de marché de l’épicerie et des légumes. Les marchandises en entrepôt ont aussi été englouties par les flammes. Les pompiers ont dit qu’une générateur d’électricité avait provoqué l’incendie. Suite à un mandat d’expulsion par la mairie de Dacca [nord], l’incendie s’est déroulée dans la fête du Travail quand tous les magasins fermaient à Karwanbazar. Les petits hommes d’affaires sont peu enclin à faire y quitter.

Le gouvernement échou à donner le rapport de l’enquête sur la vol dans la Banque centrale à l’équipe d’‹‹Asia Pacific Group on Money Laundering [APG]››. Selon un reportage, Banque centrale bangladaise n’a pas encore ‹‹finalisé›› le rapport. L’équipe, qui se compose de six members, a des soucis au sujet de blanchiment au Bangladesh et pense que BB est sujet des agissements louches.

Le gouvernement va bientôt mettre en place une cellule de surveiller les activités de presse. Selon un reportage, le ministre de l’information Hasanul Haq Inu a divulgué le désir de surveiller les tenures de la presse, du blog et des sites nouvelles numériques au parlement jeudi. Inu a dit ‹‹une partie de la presse, des sites numériques et des blogs mettent la liberté d’expression à profit et diffusent l’haine. Le gouvernement a pris une position ferme contre complot de créer l’agitation et provocation d’heurter le sentiment religieux.›› En plus le gouvernement va modifier ‹‹Press Council Act›› en introduisant une clause de fermeture de journal pour 30 jours en cas de ne pas suivre les instructions gouvernementales.

La Cour d’appel a rejetté la demande de reconsidérer la peine de mort pour Matiur Rahman Nizami, criminel de guerre, qui était aussi dirigeant du parti islamiste ‹‹ Jamaat-i-Islami››. En signe de protestation Jamaat a appelé grève dans tous le pays.

Le gouvernement estime écriture au sujet de sexe anormal comme crime. Selon un reportage, suite à une rencontre avec le secrétaire adjoint américain Nisha Desai Biswal , le ministre de l’Intérieur a dit la presse ‹‹notre société n’autorise pas le mouvement qui encourage sexe anormal. Donc , selon notre loi, nous estimons l’écriture au sujet de sexe anormal comme délit. Nous ne voulons pas de tuerie ici et notre gouvernement a pris des mesures pour l’éviter.››

Il y a une chute de revenus de devise en 2016. Selon un reportage, les travailleurs immigrés ont envoyé moins de versement,$12,25 milliards, au pays dans le premier 10 mois en 2016 que la même période en 2015. Selon le porte-parole de la Banque centrale un dollar puissant et baisse de revenus pétrolière provoque la chute de revenus de devise.

Un excéllent reportage ‹‹ Dangerous Fictions›› par Dexter Filkins sur la vie et les œuvres de Mohammed Hanif —écrivain et journaliste pakistanais—a apparu dans le Newyorker. Grâce à ce reportage, les lecteurs de Hanif connaissent les choses inconnues au sujet de lui. Hanif vient d’un petit village du Punjab. Son père était agriculteur. Le Coran était le seul livre dans sa maison. Hanif, avide de savoir, empruntait des livres. Il n’aimait pas son séjour dans l’armée de l’air comme pilote. Quand président pakistanais Géneral Zia-ul-Haq est mort dans un accident d’avion, Hanif et ses camarades ont acheté clandistinement une bouteille de whisky et fêté la nouvelle. Après avoir quitté l’armée de l’air, il a commencé sa carrère dans la presse. Comme journaliste, Hanif bavardait avec ses amis dans la cour   de Karachi Press Club. Et chaque après-midi les activistes se rassemblaient devant le club pour transmettre leur mécontentement parce que les journalistes étaient paresseux d’aller aux sites de manifestation. Le roman ‹‹The Feast of the Goat›› par Mario Vargas Llosa était une source d’inspiration pour lui. Les maisons d’édition au Pakistan ont refusé de publier ‹‹A Case of Exploding Mangoes››, son premier thriller drôle qui l’a rendu célèbre. Une maison indienne, Random House India, l’a publié. Mais le roman n’est pas encore traduit en urdu, langue nationale du Pakistan. D’après Chiki Sarker, chef de Random House India, la pensée et l’humour de Hanif représentent Pakistan et ‹‹ il écrit par l’esprit de délinquance››.

Les infirmières chrétiennes pakistanaises qui travaillent hônnetment avec un salaire aussi maigre se sont inspirées Hanif à écrire ‹‹Our Lady of Alice Bhatti››. Hanif les a observées pendant qu’elles dispensaient des soins à sa mère dans un hôpital délabré. Hanif a aussi écrit un livret ‹‹The Baloch Who Is Not Missing & Others Who Are›› sur les disparitions de Béloutch. L’année dernière , son amie Sabeen Mahmud, activiste des droits de l’homme, a été tué par balles. Elle organisait des colloques sur la turture au Béloutchistan. La mort de Sabeen a bouleversé Hanif. Dans le reportage, Hanif a dit ‹‹ Avant je pensait que nous étions des fretins. Personne ne s’intéresse au bavardage parmi des ratés dans une salle de colloque.›› Maintenant Hanif s’occupe d’écrire livretto baptisé ‹‹ Bhutto››, reposé sur la vie d’ancien premier ministre Benazir Bhutto.

Advertisements
Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: