Skip to content

La Semaine Dernière A Mes Yeux

April 8, 2016

( 1 avril—-8 avril)

La tuerie des gens innocents ne cesse pas. L’ambiance de Gondamara, où 5 personnes ont été tuées, devient sulfureuse. Une semaine avant de nouvel an bengali, machette a frappé encore un bloggeur. ‹‹Asia Pacific Group on Money Laundering [APG]››a mis en garde Bangladesh pour ne pas avoir accompli les critères nécessaires afin d’arrêter blanchiment et financement de terrorisme. Et l’exportation d’hydrogène peroxide bangladais bute sur un obstacle au Pakistan.

Les villageois de Gondamara à Banshkhali, Chittagong, se sont mobilisés contre projet de centrale charbonnière, réalisera par SS Power, filiale de société bangladaise S Alam Group et des compagnies chinoises . Selon un reportage, 5 personnes ont été tuées par balles pendant que les villageois manifestaient. Les politiques locaux et les forces de l’ordre se renvoient balle pour la tuerie. Les villageois, dont la plupart sont les marchands de sel de mer et pêcheurs, ont peur de perdre leur gagne-pain. En signe de protestion les villageois ont appelé grève à Banshkhali. Police a déposé plaintes contre 3000 personnes inconnues.

Des gens inconnus ont tué Nazimuddin Samad, activiste de Gonojagoron Mancha, à coups de machette et par balles, selon un reportage. Nazim était étudiant en droit à Jagannath University. A 9 heures, des gens ont ciblé la tête de Nazim avec machettes, qui marchait dans la rue à Ekrampur,Sutrapur, un quartier de vieux Dacca. Avant quitter le lieu, ils l’ont tiré.Ses écritures s’agissaient de l’anti-fanatisme.

Un muezzin a été aussi tué à vieux quartier de Dacca. Selon un reportage, Billal Hossain a été tué à coups de hache dans sa chambre au 3ème étage de Jabbu Khanam Mosque, où il était muezzin pour 32 ans. Billal avait été ciblé avant et avait été dérobé. Suite à l’assaut, il a déposé plainte. Il s’occupait de fonds recueillis depuis les magasins qui se trouvent au rez-de-chaussée de la mosquée.

Pakistan a imposé le droit punitif contre hydrogène peroxide produit par Bangladesh. Selon un reportage, Pakistan a accusé Bangladesh d’avoir fait du dumping l’hydrogène peroxide, qui a des applications dans l’industrie de textile et la confection, dans le marché pakistanais. Samuda Chemical Complex, [A]SM Chemical Industry, Tasnim Chemical Complex, et HP Chemicals Ltd le produisent et exportent en Inde et au Pakistan. A partir de maintenant, ils doivent payer le droit punitif de 12 % pour l’exportation de l’hydrogène peroxide. Hydrogène peroxide est aussi utilisé pour fabriquer les bombes artisanales reposé sur organique peroxide. Daech encourage ses djihadistes en Europe à utiliser ce type d’explosif qui est assez difficile à détecter.

Un exécutif de DRIK Gallery, un lieu d’apprendre photographie et un centre d’exposition, a été tué brutalement. Selon un reportage, Monsieur Irfanul Islam a été abdiqué par des gens inconnus après avoir tiré BDT 308.000 de son compte à Dutch-Bangla Bank,situé rue 8 Dhanmondi. Quelques heures plus tard, son cadavre a été trouvé à côté de la rue à Narayanganj. Le patron de Drik, photographe célèbre Shahidul Alam,critique ouvertement la tuerie extrajudiciare par les forces de l’ordre. En 2010, police avait fermé une exposition de photographie baptisé ‹‹ Crossfire››, inauguré par écrivain indien Mahasweta Devi.

Une cour anglaise a déclaré deux bangladais—qui avaient pris nationalité anglaise— coupables pour avoir planifié d’attaquer les soldats américains qui s’installent au Royaume-Uni. Selon un reportage, Junaid Khan et Sajib Khan avaient des liens avec les djihadistes de Daech et avaint tenté d’aller en Syrie. Junaid avait aussi planifié d’attaquer un camion de soldat américain en utilisant une bombe de Cocotte-Minute, dont le manuel avait été fourni par un djihadiste de Daech.

Selon un reportage, presque 27 Peace International Schools dans le pays opèrent en vue de l’idéologie propagée par Jamaat-i-Islami [JI], un cousin de Ikhwanul Muslimin [Frère de Musulman]. Son programme d’enseignement inclue littérature de JI. En plus, on trouve les fidèles de JI dans le corps administrative de ces écoles.

Selon un reportage, deux employés de BRAC, abdiqués par des gens armés en Afghanistan, ont été enfin libérés.

Bangladesh va bientôt entrer dans la liste de pays plus hasardeux de blanchiment. Selon un reportage, ‹‹Asia Pacific Group on Money Laundering (APG)››, qui fixe les 11 critères sur blanchiment et financement de terrorisme, réexaminera le rôle de Bangladesh dans sa prochaine réunion , qui aura lieu en juillet cette année.Bangladesh est sorti de cette liste il y  a deux ans.

Selon un reportage, CID a affirmé qu’un ordinateur en Egypte s’était connecté à un ordinateur de la Banque centrale bangladaise, Bangladesh Bank [BB], pendant le vol à BB le 4 février.Selon un autre reportage, un porte-parole de ministère chinois des Affaires étrangères a nié déclaration d’un député philippin comme irréfléhi. Le député a dit que les pirates informatiques chinois avaient volé les argents de BB.

Advertisements
Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: