Skip to content

La Semaine Dernière A Mes Yeux

February 27, 2016

( 19 février —- 26 février)

Il y a de nouveaux développements dans l’escroquerie de GAB. État islamique [EI] encore une fois a frappé la minorité. Le parlement bangladais a enfin donné carte blanche pour être membre de la banque asiatique, une initiative chinoise. Et, les femmes bangladaises se font déchirer par le conflit en Syrie.

Police a appréhendé 4 personnes, dont un Polonais, à propos du pillage des GABs. 3 banquiers suspectes travaillent dans le département de la carte de crédit à City Bank. Selon un reportage, le Polonais, Piotr Mazurek a avoué à la Police que deux autres étrangers, un Espagnol et un Roumain, étaient complices de ce vol et partis pour l’étranger. Un journaliste s’est aussi trouvé victime de carte de crédit falsifiée. Quelqu’un avait acheté des choses, valait BDT 20,000, en clonant sa carte de crédit. La banque l’a affirmé qu’elle se penchait sur l’escroquerie.

Un autre reportage indique qu’il y a plus de 7.000 GABs dans Bangladesh parce que les distibuteurs de GAB les importent ici en les montrant comme ‹‹ accessoires d’ordinateur›› dans les papiers. Les douaniers pensent que l’objectif est d’esquiver la taxe. Le GAB importé dans cette manière coûte moins que celui qui paye toutes les taxes nécessaires. Les douaniers aussi pensent que cette pratique a utilisé pour avoir blanchi l’argent à l’étranger.

Un prêtre hindou a été tué à Panchagarh, petite ville frontalière au nord de Bangladesh. EI a revendiqué la tuerie macabre. Selon un reportage, des assailants, arrivés montant en vélo, ont tué Jagneshwar Roy, le chef de Shanto Gaurio Temple, à coups de hache. Un adepte a été aussi touché par des tirs de leur fusil. Vendredi Police a déclaré qu’ils ont arrêté 3 JMB terroristes présumés pour avoir tué le prêtre et avoir pris part à la tuerie de Kunio Hoshi.

Bharat Heavy Electricals Limited [BHEL], compagnie publique indienne, a remporté le contrat d’installer la centrale Rampal reposé sur charbon. Selon un reportage, le gouvernement veut que BHEL finisse le projet, vaut $1,8 milliards, en 41 mois.

Presque 79 femmes bangladaises se trouvent dans esclavage en Syrie. Selon un reportage, ‹‹Rabeta International››, ‹‹Al Hasib International››, ‹‹Sikder Travels››, ‹‹Bangladesh Export Corporation›› et ‹‹Namira Overseas›› les avaient envoyées en Syrie. Prothom Alo a parlé avec employeur qui s’appelle ‹‹Naha››. Elle a dit que les femmes bangladaises étaient vendues comme esclaves à elle.

Les hommes d’affaires japonais petit-à-petit perdent leur confiance au Bangladesh. Selon un reportage de quotidian New Age, organisation japonaise de la commerce extérieure ‹‹JETRO›› a récement fait un sondage qui divulgue que le bénéfice d’exploitation des compagnies japonaises baisse depuis 2013.

Selon un reportage, parlement bangladais a finalement enlevé l’obstacle à l’adhésion de Bangladesh à ‹‹Asian Infrastructure and Investment Bank››. AIIB Bill 2016 a rencontré l’approbation du parlement.

Selon un reportage, président américain a finalement donné son approbation à loi qui interdira les produits fabriqués par enfants et esclaves aux marchés américains. Si la loi voit le jour, ça fera obstacle à exportation des vêtements bangladais aux États-Unis. D’après une evaluation faite par département américain du travail en 2014, il y a des enfants et des esclaves prennent part à la fabrication des vêtements, des briques ,des chaussures, de la maroquinnerie, des meubles en acier etc. Les fonctionnaires et les hommes d’affaires sont pas d’accord avec cette évaluation.

Advertisements
Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: