Skip to content

La Semaine Dernière A Mes Yeux

February 22, 2016

( 12 février—-19 février)

Un vol inimaginable s’est déroulé dans les banques bangladaises la semaine dernière.La semaine a aussi porté mauvaises nouvelles au boulot à l’étranger et à la confection bangladaise. Malaisie a pris une position ferme sur le recrutement de travailleurs immigrés dans son pays. En plus, agitation a éclaté dans le Banglalink, une filiale de Global Telecom Holding.

Des gens inconnus, dont des étrangers, ont mis à sac plusieurs GABs et retiré BDT 2 millions en utilisant les cartes de crédit falsifieés. Les clients de ‹‹l’Eastern Bank›› étaient les pires victimes de ce pillage. Les banques ont rendu les argents volés aux clients. La Banque centrale leur a donné des instructions à mettre en place les appareils ‹‹ anti-skimming›› dans les GABs.

Malaisie arrête recruter travailleurs immigrés. La décision malaise a choqué Bangladesh qui a récemment conclu une affaire avec Malaisie d’envoyer 1,5 millions bangladais en Malaisie où environ 2 ou 6 millions bangladais travaillent en ce moment. Selon un reportage, le recul, l’opposition des syndicats, plus de travailleurs immigrés et l’influence de leur présence sur le seuil de salaire ont provoqué la décision malaise. ‹‹Bestinet››, ‹‹Real Time Networking›› et ‹‹Synerflux›› sont les compagnies malaises qui ont l’exclusivité des droits sur recruter les travailleurs immigrés. Ils appartiennent aux proches de ministres malaises.

Le Congrès a récemment mis un projet de loi au vote. Il s’agit d’interdiction des produits fabriqués par enfants et esclaves aux marchés des États-Unis. Selon un reportage, le président américain s’attend à l’approuver. Il se peut que la loi heurte exportation des vêtements bangladais quand il entre en vigeur.

Les employés de la compagnie cellulaire Banglalink ont fait un sit-in devant son bureau central à Gulshan en signe de protestation contre licenciement d’un collègue, Shariful Islam. Selon un reportage, Shariful avait joué le rôle central pour la création de syndicat au sein de Banglalink. Suite à licenciement, ses collègues ont enfermé Perihane Elhamy, chef du département technique, à son bureau. Afin de les calmer, l’autorité a fermé le bureu central pour une journée. Après Grameenphone, Banglalink est la deuxiéme compagnie cellulaire qui a subi l’agitation d’employé pendant le mandat de ce gouvernement.

Bangladesh s’est engagé dans le recensement de la population rohingya, estimé comme la plus persécuté dans le monde. Selon un reportage, le recensement aussi tient compte des conditions de vie de Rohingyas. Bangladesh estime qu’entre 300.000 et 500.000 Rohingyas, abandonnés par Birmanie et Bangladesh, se sont installés clandistinement ici.

Advertisements
Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: