Skip to content

La Semaine Dernière A Mes Yeux

February 6, 2016

(29 janvier—–05 février)

Violences sexuelles par les casques bleus bangladais ont laissé le pays bouleversé. La commerce de stupéfiant et la corruption de Police ont fait beaucoup de victimes et ont des conséquences imprévues dans la société. Encore une fois bagarre diplomatique entre Pakistan et Bangladesh est survenue. Bangladesh a fait grandir son amitié avec les pays du Moyen-Orient.

Secrétaire-général adjoint de l’ONU Anthony Banbury a accusé les casques bleus , proviennet de Bangladesh et six autres pays—de violences sexuelles en République centreafricaine. Selon un reportage, six enfants avaient reproché les soladats de Bangladesh, de Congo, de Maroc, de Niger et les policiers sénégalais de les avoir aggressés. L’ONU dit les pays accusés se penchent sur les incidents.

Les relations diplomatiques entre Bangladesh et Pakistan se tendent encore après la Police bangladaise avait arrêté un employé de l’ambassade du Pakistan depuis la résidence de Begum Zia, chef du parti BNP. Par représailles, Pakistan a appréhendé un employé de l’ambassade du Bangladesh au Pakistan. Tous les deux ont été libérés quelsques heures plus tards. Le ministère bangladais des Affaires étrangères ont appelé ambassadeur pakistanais au bureau pour demander des explications. Au parliament, le ministre des Affaires étrangères a dit ‹‹ Bangladesh ne considère pas cesser les relations diplomatiques avec Pakistan pour le moment.›› A cause de la relation tendue , Pakistan a boycotté ‹‹South Asian Speakers Summit›› qui s’était déroulé à Dacca le mois dernier.

Les policiers se trouvent de plus en plus d’acte criminal. Selon un reportage, un policier a été accusé d’avoir harcelé femme d’un dirgeant du parti d’opposition. Une enquête a été ouverte. D’après un autre reportage, à Gudaraghat, Mirpur, un vendeur du thé a subi de 95% de brûlures quand un indicateur de la Police avait frappé sa cuisinière , provoquant l’incendie. Le victime Babul Matubbar a été admis à Dhaka Medical College Hospital où il a succombé à mort. La belle-fille de Babul a dit ‹‹Delwar Hossain, un policier en civil qui recueille l’extorsion des magasins encadrés de la rue, était allé au magasin de Babul et a demandé l’extorsion. Babul a refusé de payer l’extorsion comme il n’avait pas assez de ventes pour la journée. Le refus a fait Delwar si fâché qu’il a frappé sa cuisinière, laissé Babul baigné de kerosene et fait incendier le petit magasin du thé.›› Ses proches ont déclaré que vendeuse locale de stupéfiant avait donné des argents aux policiers pour la tuerie.

‹‹Cyclers of Bangladesh›› a organisé une ‹‹Tour de Dacca›› à l’occasion du ‹‹jour d’Hijab››. Selon un reportage de BBC Bangla, l’objectif de cette tour est de promouvoir l’hijab dans la vie active. Le chef de Lalbagh Cycling Club a dit, ‹‹L’hijab a causé beaucoup de problèmes dans notre vie active. Ma candidature dans les chaînes privées avait été refusé parce que je porte hijab. En montant sur la bicyclette, je veux montrer que les femmes qui portent hijab peuvent faire toutes les choses.››

Le jour d’hijab est conçut par bangladaise Najma Khan qui s’est installée à New York. Najma dit qu’elle avait été ciblé quand ell se rendait à l’école portant hijab. Les élèves l’ont surnommée ‹‹Ninja›› et ‹‹Batman››. Dans les résaux sociaux, Elle a appelé toutes les femmes, sans discrimination de réligion, à observer le jour d’hijab.

Selon un reportage, les forces de l’ordre ne savent pas où se trouver les 192 extremistes réligieuses , dont les expertes dans explosive, qui avaient été accordés mise en liberté provisoire sous caution dans les années récentes. Ils ont franchi la frontière et se sont fondus dans l’Inde.

Selon un reportage, Qatar a desiré de recruter 300 milles bangladais comme vendeurs, ingénieurs, médecins, infirmiers et employés en deux ans. Le ministre de travail et affaires sociales Issa Saad al Fafali al Nuaimi a exprimé le désir quand le ministre bangladais de bien-être de l’expatrié Nurul Islam rendait visite à son bureau. Une rencontre de groupe de travail de deux pays se déroulera à Dacca le mois prochain. Selon un autre reportage, hommes d’affaires iraniens , mené par le ministre de commerce et industrie Reza Mowdoody , sont en visite officielle au Bangladesh. Ils veulent investir à la fabrication du ciment, du produit chimique, de la maroquinerie, à la construction navale, à la confection, au transport ferroviaire et exporter le gaz naturel liquéfié (GNL). Le ministre iranien Mohammad Reza Mowdoody a mis accent sur créer un comité paritaire pour augmenter la commerce. Ils sont aussi entrés pourparlers avec Bashundhara Group—le moghul immobilier du pays et distributeur principal de GNL— pour construire une raffinerie et un terminal de regazéification de GNL.

Selon un reportage, gouvernement a exagéré la commande reçue dans le Dhaka Internationnal Trade Fair (DITF), fini le 31 janvier. Le gouvernement a déclaré que DITF avait reçu la commande d’exportation, vaut BDT 2,35 milliards. Mais les exposants ont dit qu’il n’y avait pas assez d’acheteurs étrangers cette année. Donc, c’est un peu incroyable comment DITF a reçu telle commande.

Le premier ‹‹ World Trade Centre›› du pays a été inaugeré à Chittagong, selon un reportage.

Un jardin de thé à Shamshernagar a approvisionné le sac en jute aux ouvriers de jardin qui ont besoin de vêtements chauds pour passer l’hiver, selon un reportage, le jardin livre thé à Duncan Brothers. Le gérant a néanmoins nié la livraison de sac aux ouvriers.

Selon un reportage, FMI baisse la prévision de la croissance du PIB pour Bangladesh. FMI prévoit que cette année la croissance économique sera 6,3% au lieu de 7% prévu par le gouvernement. La croissance est issue de l’augmetation de salaire de fonctionnaire et des dépenses publiques. Le ministre de planification Mustafa Kamal a rejeté la prévision de FMI et a dit ‹‹ Il n’y a pas de président à FMI maintenant. Comment il a recueilli les données sur Bangladesh? Moi, je suis une banque de donnée. Personne ne m’a contacté à l’égard de cette prévision.›› Il a aussi ajouté ‹‹ quoi que le FMI prévoie, nous comptons sur la prévision faite par Bangladesh Bureau of Statistics [BBS], institution gouvernementale.››

Le ministre de l’Informatique a critiqué BBS pour ses données. Selon un reportage, BBS a dévoilé qu’il y 15 millions internautes au Bangladesh, résultat d’une étude qui avait été faite en 2013. Mais d’après BASIS et BTRC le nombre est 54 millions. La Banque mondiale estime qu’il y a seulemenr 12 millions internautes dans le pays. Le ministre a mis en doute la méthodologie du BBS et l’a conseillé de mettre à jour le résulatat.

Advertisements
Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: