Skip to content

La Semaine Dernière A Mes Yeux

December 21, 2015

(11 décembre—18 décembre)

C’était une semaine de fêter le jour de victoire, de l’inauguration d’un grand projet et une dispute diplomatique entre Bangladesh et Pakistan. Comme d’habitude, l’attentat terroriste continue à frapper Bangladesh.

Deux attentats à la bombe se sont déroulés dans deux mosquées d’une base navale à Chittagong. Selon un reportage, Police a confirmé la nouvelle. ‹‹ Inter Service Public Relations (ISPR)››, porte-parole de l’armée néanmoins l’a niée. Sur les attentats, les forces sécuritaires ne déserrent pas les dents. Les gens ont appréhendé les attaquants présumés, dont une personne travaille dans l’armée de la mer.

Selon un autre reportage, les lieux du culte sont ciblés par terroriste. Pendant le dernier mois et demi, 11 attentats avaientt eu lieu dans les lieux du culte.

Oraganisateur d’une fête de chanson folklorique, qui était fils d’un chanteur folklorique, a été tué brutalement à Chuadanga. Selon un reportage , son défunt père organisait la fête chaque année. Il était tombé dans une embuscade alors qu’il se rendait au lieu de la fête, organisée à l’occasion de la troisième anniversaire de la mort de son père.

Bangladesh a officiellement inauguré la construction du pont de Padma, abandonné par la Banque mondiale suite aux allégations de corruption. Néanmoins, le chef des éconimistes de la Banque mondiale, qui était au Bangladesh dans une visite privée, a loué Bangladesh d’avoir pris l’initiative de construire le pont soi-même. Dans une conférence de presse, il a dit ‹‹ la bonne nouvelle suit la mauvaise histoire ››.

Un économiste d’un centre de recherche publique pense que le projet autofinancé va assurer la transparence de projet. Au contraire, je pense que cela augmentera la corruption parce que c’est un exemple du problème de ‹‹ principal-agent ››. J’ai expliqué ça dans mon analyse ‹‹ The Dividing Bridge ››.

Dans un séminaire baptisé ‹‹ Économie de terrorisme : compréhension et ce qu’on doit faire ›› un prof de l’Université de Dhaka, aussi un économiste, a divulgué que les institutions de terroriste génèrent un profit de BDT 25 milliards chaque année. Islami Bank Bangladesh Limited (IBBL), nommé comme ‹‹ conduit for extremism ›› par autorité américaine, contribue à ce profit en grande partie, 27 %. Ancien président d’une banque publique a reproché aussi le ministre de la planification, aussi le trésorier de parti en exercice, pour avoir reçu BDT 80 millions d’IBBL afin de sponsoriser la Coupe du monde de cricket en 2011.

En défendant lui contre les allegations, le ministre a dit ‹‹ Il n’y a pas de problème d’avoir pris des argents d’IBBL parce que l’IBBL fait marcher ses affaires légalement ici. …Nous avons reçu BDT 100 millions d’IBBL… BDT 15 millions d’impôts ont été payés. …Le Preminier Ministre avait été bien renseigné sur ce sujet. Elle m’a encouragé de prendre la donation.››

Après le blocus de Viber, What’s App, BTRC a bloqué twitter, Skype and Emo. Le ministre de la télécommunication cependant a nié d’avoir fait une décision comme ça. Le blocus a été levé quelques jours plus tard.

Cette semaine un article fort baptisé ‹‹ I Worry About Muslims ›› par écrivain et journaliste pakistanais Mohammed Hanif a apparu dans le New York Times. L’inaction du gouvernement pakistanais contre les auteurs de son amie Sabeen Mahmud, activiste pakistanais des droits de l’homme et propriétaire de café littéraire ‹‹ The Second Floor ››, l’a déchaîné. Sabeen—ouvertement critiquait le supplice et injustice pakistanaise contre les Beluchs—avait été assassinée à l’extérior de ‹‹ The Second Floor ›› en avril.

Le dernier alinéa de cet article lit

‹‹ le plus poétique genre de pandit musulman dit le monde que l’Islam dit ‹‹ Si vous tuez un homme , vous tuez le genre humain››. Donc, comment le genre humain et les auteurs de Sabeen sont toujours vivants quand Sabeen a été assassinée ? ››

Une bagarre diplomatique a éclaté entre Pakistan et Bangladesh après police bangladaise a déclaré qu’une diplomate pakistanaise , Fareena Arshad, avait lien avec les terroristes de JMB. Dans un communiqué de presse, l’ambassade du Pakistan a protesté fortement contre les allégations et a dit ‹‹ le reportage est une tentative de calomnier notre diplomate….l’histoire fabriquée a été divulguée à la presse par les détectives de Bangladesh Police. Une section de presse l’a publiée sans vérification.››La conclusion de communiqué lit ‹‹ Pakistan aime mettre l’accent sur la chose que fort et prospère Bangladesh toujours ajoute à la puissance de Pakistan au lieu de l’amoindrir.››

Advertisements
Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: