Skip to content

La Semaine Dernière A Mes Yeux

December 11, 2015

( 4 décembre—11 décembre)

L’ordre public continue à dégrader au Bangladesh.

Cette semaine deux ressortissants de l’Inde ont été ciblés.L’attaque au couteau a eu lieu à Shitakunda alors qu’une équipe de 40 pèlerins Sikhs revenaient à Dhaka. Une bande de 10 voleurs les ont attaqués et ont pillagé BDT 22.000, selon un reportage.

L’attaque terroriste éclate à Dinajpur, une ville tranquille située dans la région nord-ouest du Bangladesh, il y a quelques semaines. Une explosion de bombe avait blessé six personnes au temple de Kantaji au moment où un jatra, théâtre traditionnel, se déroulait dans la cour du temple. 5 jours après l’attaque au temple de Kantaji, des assailants ont attaqué un rassemblement religieux dans un temple de ‹‹International Society For Krishna Consciousness (ISKCON)››, faisant deux personnes blessées. Le temple appartient à une secte d’Hindou qui fait ses dévotions au dieu Krishna. Un assailant a été appréhendé par des gens locaux quand il demandait abri à un homme dans un quartier avoisinant.

Selon un reportage de BBC Bangla, la sécurité de l’aéroport de Dhaka est assez faible puisque les guardiens manquent la connaissances nécessaires. Ils n’utilisent pas les cartes perforées.Un ancien pilote pense qu’ils ont besoin de formation.

Police a prétendu d’avoir appréhendé l’auteur présumé de ressortissant japonais Hoshi Kunio. Dans une conférence de presse , Rangpur Police a divulgué l’identité de l’auteur présumé—un dirigeant du groupe extremiste ‹‹Jamaatul Mujahideen Bangladesh(JMB)›› , Masud Rana. Police a aussi dit que Masud était aussi responsable pour la tuerie de prêtre d’un temple et pour la tentation d’assassiner un dirigeant de la communauté bahaї.

Une enquête par l’université de Dhaka a trouvé un prof de la langue perse d’être coupable d’activité terroriste. Selon un reportage, Prof KM Saiful Islam, qui était lié au parti en exercice et était aussi représentant du conseil de discipline , est membre d’un groupe islamiste baptisé ‹‹Islami Oikya Andolon››—-qui vise à imposer le code coranique par djihad— et a été membre de l’aile du groupe ‹‹Jamiat-e-Talaba-Arabia›› quand il était universitaire. L’enquête avait été débuté suite à l’appréhension de deux personnes , liées aux activités extrémistes, depuis le bureau de monsieur Saiful en juin cette année. Monsieur Saiful a nié les conclusions de rapport de l’enquête et a déclaré qu’il était cible d’un complot.

Global Financial Integrity (GFI) a publié le rapport baptisé ‹‹Illicit Financial Flows From Developing Countries: 2004—2013›› sur la fuite des capitaux clandestins à étranger. Pendant la période 2004-2013, la fuite des capitaux clandestins pour Bangladesh estime presque $ 5,58 milliards, qui représente 15 % du budget , selon un reportage.Bangladesh est classé 26ème cette année. En 2013, la fuite était $9,66 milliards.

Le mafia transnational utilise souvent Bangladesh comme un pays transit pour faire entrer cocaїne en Europe. Un Espagnol a été appréhendé à l’aéroport de Dhaka avec cocaїne, vaut BDT 500 millions.Selon un reportage, Thias Spejo Julius ,d’abord, était allé au Brésil; puis il s’est rendu à Dubai et finalement est arrivé au Bangladesh. La douane a trouvé 3 kilos de cocaїne après avoir fouillé sa valise. Le renseignement américain a filé un tuyau à la douane bangladaise sur son arrivée.

Bangladesh a enfin levé le blocus sur Facebook. Gouvernement avait imposé le blocus sur Facebook , Viber, What’s App craignant la réaction violentes des groupes islamistes ,qui les utilisent pour communiquer entre eux, face à la pendaison de deux criminels de guerre de 1971. Mais selon un reportage de BBC Bangla,un éditeur de Dhaka pense que le blocus a aussi obstrué liberté d’expression. Selon le reportage, la presse a beaucoup de difficulté de diffuser les nouvelles maintenant qu’avant.D’après un rédacteur en chef,le média censure soi-même les contenus à cause de l’ambiance de peur et de manque de démocratie.Les chaînes privées arrêtent à inviter dans la causerie téléviése un prof de l’université de Dhaka parce qu’il critique sévèrement le parti en exercice.

Selon un reportage, l’autorité européenne a alerté les importeurs européens après avoir trouvé Aflatoxin dans le poivre bangladais sous forme de poudre. L’arrivage de poivre en poudre, envoyé par Pran Agro qui a les papiers nécessaires d’exportation, a été saisi à Chypre. Le test clinique indique que le poivre en poudre a franchi le seuil d’Aflatoxin.

Advertisements
Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: