Skip to content

La Semaine Dernière A Mes Yeux

November 27, 2015

(20 novembre—27 novembre)

Bangladesh devient de plus en plus dangereux pour les étrangers et les minorités. Malgré la menace d’attaque terroriste, une fête internationale sur littérature s’est déroulée et un tournoi de Cricket—beaucoup de joueurs étrangers y participent— a débuté à Dhaka cette semaine.

État islamique a encore ciblé les Chiites. Cette fois une fusillade dans une mosquée chiite à Bogra a fait 1 mort et 3 blessés. Au cours de la prière de soir , 3 gens ont tiré des musulmans chiites.Comme d’habitude, EI a revendiqué l’assaut.

Selon un reportage, au moins de 12 pères chrétiens avaient reçu des messages de mort par portable. Quelques-uns parmi eux ont porté plainte à la gendarmerie. En signe de protestation contre les messages menaçants, l’association des chrétiens bangladais a formé une chaîne humaine devant le club de presse. Le reportage a mentionné que le 11 novembre un prof d’un lycée chrétien avait reçu d’un SMS qui lit‹‹Mange ce que tu aimes. Tu as seulement cinq jours.›› Jeudi 10 pères chrétiens ont aussi reçu des messages menaçants à Rangpur.

Après Kunio Hoshi, une autre Japonaise—âgé de 61 ans et était disparue depuis le 26 octobre— était morte mystérieusement à Uttara. Police a appréhendé 5 personnes après l’ambassade du Japon avait déposé plainte.Selon un reportage, Hiroye Miyata, femme d’affaires, habitait Bangladesh il y a 10 ans. Après sa morte, elle a été enterrée dans une cimetière musulmane. Dans le registre de cimetière, elle a été identifiée comme ‹‹Halima Khatun››, suscitants des soupçons.

Salahuddin Quader Chowdhury et Ali Ahsan Mohammad Mujahid, condamné pour crimes de guerre, ont été pendus par le gouvernement. Un petit drame se déroulait au dernier moment de la pendaison: au contraire de la version officielle, Jamaat-i-Islami, le parti islamiste auquel Mujahid était un dirigeant, et le fils de Salahuddin Quader Chowdhury ont déclaré que les deux ne s’en sont remis jamais à la clémence du président. Le gouvernement a néanmoins dit qu’il avait les demandes écrites de clémence.

Un journaliste d’une chaîne de télé privée, appartient à un député du gouvernement, a été tiré à la jambe à Raujan, un bastion de Salahuddin Quader Chowdhury , à Chittagong.La fusillade a eu lieu alors qu’il revenait à Dhaka après avoir fait la couverture du programme funèbre de Salahuddin Quader Chowdhury.

La pendaison tend aussi les relations entre Pakistan et Bangladesh.Pakistan a officiellement réagi à deux pendaisons en la condamnant dans son site de ministère des Affaires étrangères. La réaction pakistanaise a fait Bangladesh furieux et l’ambassadeur du Pakistan à Dhaka ont été appelé au bureau de ministère des Affaires étrangères pour transmettre le message de Dhaka. Pakistan a aussi décidé d’appeler l’ambassadeur du Bangladesh à Islamabad au bureau des Affaires étrangères pour transmetttre la réaction pakistanaise concernant la pendaison.

Asma Jahangir, activiste pakistanaise des droits de l’homme, a dit que la position pakistanaise à l’égard de la pendaison montrait que Salahuddin et Mujahid étaient espions pakistanais au Bangladesh critiquant réaction pakistanaise.

État islamique a revediqué d’avoir trouvé un dirigeant local pour la région du Bengal, selon un reportage. La revendication a fait dans son site d’actualités ‹‹Dabiq››. Dans un commentaire, ‹‹Dabiq›› a fait ça assez clair que‹‹les soldats d’islam dans Bengal avait fait le serment de loyalté à caliph Al Baghdadi et il se sont unifiés derrière un dirigeant local à Bengal et bientôt ils déclencheront une attaque››.

Des assailants ont donné des coups de couteau dans les bras et le torse de Monsieur Alok Sen, un dirigeant de ‹‹Hindu-Bouddha-Khrishtan Oikya Parishad››, association des Hindus , des Chrétins et des Bouddhistes. Deux gens masqués l’avaient attaqué quand il sortait de chez lui mardi après-midi, selon un reportage.

L’édito de l’‹‹Ekota›› qui est hebdomedaire du parti communiste a finalement paru et il s’agit des attentats à Paris comme prévu. Comme ceux de journaux de l’extrême droit, il critique les pays occidentaux pour tous les malheurs. L’édito lit

‹‹ …une série d’attaques à Paris ont laissé 129 morts. Mais il y a 4 ans qu’en Syrie 129 hommes mortent chaque jour à cause des attaques conjointes par État islamique et ses accomplices ‹‹les groupes rebelles armés contre Assad››.

Les pays comme États-Unis, Angleterre et France accordent la priorité au changement de régime au lieu de la lutte contre Daech. En plus, EI s’agrandit au fur et à mesure comme il est en train de lutter contre Assad….Paris est un de villes majeures dans l’Occident. Mais les attentats à Beyrouth , à Bamako ne sont pas arriver à attirer l’attention du monde comme ceux de Paris. Les pays occidentaux étaient muets quand 2 millions irakiens sont morts. Mais la chagrin de Paris les a rendu fous.

….Impérialisme veut prévaloir exploitation et dominance sans lesquels il ne peut pas survivre. Ils sont alliés à l’existence de système capitaliste. Pour les assurer, il faut dominer le Moyen-Orient qui est riche en pétrole. Pour cette domination, les pays occidentaux ont besoin de prévaloir sa puissance militaire dans le monde. Assurance du profit effréné est assez important comme préservation du système capitaliste et impérialiste en donnant ‹‹coramine››. Pour cela, il faut avoir ‹‹un ennemi global››. En réalité, il n’y a pas d’ennemi global. Mais les pays occidentaux ont besoin de trouver quelques chose comme ennemi et l’étiquette comme ‹‹ennemi››. Après l’effondrement de l’Union soviétique, ils avaient trouvé l’ennemi global dans ‹‹le terrorisme islamique››. Donc, impérialisme et terrorisme islamique travaillent ensemble pour aider l’un l’autre et ils sont les revers de la même médaille. Mais en dépit de nombreux efforts , application de la stratégie de ‹‹chaos dirigé ›› souvent mal fonctionne et devient difficile à gérer. C’est la leçon que l’histoire nous enseigne.››

Selon un reportage de ‹‹Prothom Alo››, Police bangladaise n’a pas trouvé la destination de la cocaїne liquide saisie à Chittagong.Néanmoins, Police a finalisé le procès-verbal où 58 personnes, dont two résident à Londres, ont été accusé.

D’après un reportage de ‹‹Bangladesh-Protidin››, une bande d’escroc pille les banques en présentant les documents falsifiés. Des directeurs, des politiques et des homes d’affaires font partie de cette bande.Plusieures fois, la bande avait ouvert ‹‹foreign deposit receipt›› falsifiés dans les banques et puis a fait des emprunts de millions de dollars. Les banques n’ont pas donné l’information concernant les mauvaises créances à banque centrale, ‹‹Bangladesh Bank››, pour garder leur réputation et éviter les pénalités. En plus, ils les sont passées aux profits et pertes afin qu’ils les cachent dans le bilan, selon un ancien gouverneur de la banque centrale. Il pense que cette pratique encourage corruption dans le système bancaire. Pendant deux ans, presque BDT 37 milliards ont été pillagés comme ça. Maintenant les mauvaises créances deviennent BDT 380 milliards.

Cette semaine ‹‹Dhaka Lit Fest››, précédemment connu comme ‹‹Hay Fest Dhaka››, a eu lieu à Bangla Academy, la Mecque culturelle de Bangladesh. Plusieures participants ,dont VS Naipaul et Paul Theroux, se sont retirés de la fête face à la menace d’attaque terroriste dans la région. Cette année DLF a figuré Nayantara Sahgal, niece de Jawharlal Nehru, lauréat du prix Nobel Harold Vermus , chercheur de cancer, Leslee Udwin, metteur en scène de ‹‹India’s Daughter››, Shobhaa De, écrivain indien, Asma Jahangir, activiste pakistanaise des droits de l’homme, Ramachandra Guha,historien indien et des écrivains locaux et étragers . Mais l’ambiance de fête n’était pas là.Bangla Academy était déserte. Pour la première fois, un écrivain cubain Yoss, qui est aussi chanteur de rock, a pris part à la fête. Je me suis rendu aux sessions qui m’intéressaient.

Cette semaine William Milam, ancien ambassadeur américain au Bangladesh, a écrit une chronique baptisé‹‹Turrning Point›› sur les attentats à Paris dans l’hebdomedaire pakistanais ‹‹The Friday Times››. Il pense que l’État islamique précipite son fin en attaquant Paris. Il observe que l’EI préfère chasser ‹‹les ennemis proches›› ou ‹‹les apostats›› au contraire d’Al Qaeda qui préfère frapper les ressortissants occidentaux dans leurs pays ou dans les pays musulmans. Mais les attentats à Paris, à Beyrouth, à Sinaї et à Bamako indiquent que l’EI a adopté une nouvelle stratégie. Il a identifié trois raisons pour les attaques perpétrées par EI: la perte de territoire, amélioration de l’image de Daech aux djihadistes futurs pour augmenter le recrutement et de donner du poids au argument de l’EI ‹‹Islam contre les pays occidentaux›› face à désaccord sur la crise migratoire en Europe.

Advertisements
Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: