Skip to content

La Semaine Dernière A Mes Yeux

October 9, 2015

(02 octobre—09 octobre)

L’ordre public dégrade tout à coup au Bangladesh. Des crimes atroces sont survenus la semaine dernière.

Après assassinat d’un Italien, un Japonais a été tué dans une façon macabre dans la région nord du Bangladesh. Kunio Hoshi, un agriculteur, a été tué par balles lors d’il travaillait son champ d’herbe à Rangpur. Etat Islamique a revendiqué la tuerie par son compte de tweeter.Le gouvernement néanmoins en doute.

A Pabna des gens ont tenté de tuer un père à coup de hache. Père de ‹‹Faith Bible Church of God›› Luke Sarker a dit aux journalistes  que des gens étaient arrivés  chez lui pour apprendre le message de la christianité et avaient tenté de l’égorger. A  Ishwardi, près du site de la centrale nucléaire, un gendarme a été tué brutalement.

A  Badda, Dhaka, un ingénieur en retraite a été tué chez lui. Il pratiquait du soufisme qui est détesté par les Islamistes.

Les renseignements indiennes souligne que Jamaat-e-Islami (JeI) est seulement responsable pour les tueries d’étranger . Mais je ne trouve aucun différence entre JeI et Etat Islamique. Au Bangladesh, on observe aussi que l’Inde a hébergé les membres de JeI et Jamaatul Mujahideen Bangladesh(JMB) dans le passé récent. Dans mon dernier post, j’ai déjà expliqué comment JeI et Awami League sont en bon termes. De plus, il faut noter les faits suivants:

12 pays a finalement signé un aacord préliminaire sur le Partenariat Transpacifique (TPP) qui peut heurter le bilan d’exportation du Bangladesh. Quand l’acccord entrera en vigeur les droits de douane seront abaissé en faisant les produits textiles vietnamiens plus bon marché aux Etats Unis et au Canada que ceux du Bangladesh. Le traité de libre-échange donne lieu à des soucis parmi les exportateurs ici.

En Inde, Nayantara Sahgal,nièce  de Jawaharlal Nehru, a rendu son prix ‹‹Sahitya Akademi Award›› en signe de protestation contre la mort d’un musulman aux mains des hindus fanatiques et contre reculade  de la liberté d’expression.

D’après un reportage,l’Inde et les népalais pro-Inde, fâché par la promulgation de la nouvelle constitution, font le blocus sur la circulation et la commerce entame à heurter Bangladesh. Il y a deux semaines, les exportateurs Bangladais ont déjà arrêté d’envoyer les camions—chargés de coton, jus de fruit, confiture, batterie, médicaments,ingrédients industriels— par le port Banglabandha en estimant que les douanes indiennes ne les passeront pas au Népal. Importation des lentilles par Banglabandha port est aussi arrêtée. La soupe aux lentilles est plat typique dans le repas bangladais.Filiale népalaise de Daboor, un géant de l’agroalimentaire régionale, n’est pas arrivé à envoyer ses produits au Bangladesh. Petit à petit, la crise constitutionnelle  est en train de devenir une crise régionale. Selon le reportage en citant la douane népalaise, Inde bloquerait la route commerciale en violant le droit international. Le sentiment contre l’Inde s’amplifie dans la région.

Advertisements
Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: